Critriques... positives ou destructrices ?

Publié le par Christiane Lesage

masque        Quelle est l’origine du mot « critique » ?

 

Ce mot  est emprunté au bas latin médical « criticus » qui signifie « qui marque une crise », en résumé qui apporte un changement radical en bien ou en mal. (La phase critique de l’épidémie, d’une maladie …)

 

Le second sens se rapporte au jugement. S’il est possible que ce jugement soit positif, il est le plus souvent utilisé pour relever les défauts des personnes et des choses.

 

 

Il nous est tous arrivé d’être critiqué.

 

Non ?… pas vous ? Moi … oui.

 

Comment doit-on réagir à la critique ? La prendre pour argent comptant, l’ignorer, en tenir compte ….

 

Le jugement d’une tierce personne peut nous aider à avancer, à corriger d’éventuelles erreurs, des défauts qui ne nous sont pas apparus évidents… La critique devient positive si on l’accepte telle quelle.

 

Lorsque le jugement devient récurent, systématique, qu’il vous amène à vous remettre sans cesse en question, à douter au point de perdre l’estime de soi, il devient destructeur.

 

La  question est de savoir jusqu’à quel point faut-il accepter d’être critiqué ?

Publié dans La pensée du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article