La création

Publié le par Christiane Lesage

 

Bien vaste mot pour définir la naissance de quelque chose qui n’existe pas.

 

De la rencontre d’une envie, d’un besoin, à la naissance physique d’un objet en passant par différents stades de maturation…

 

L’envie, le besoin viennent de la demande : la couleur, le thème et surtout de ce que les clients ne veulent pas (pas de « cœur », pas de plume, pas de dentelle…), mais quelque chose d’élégant, classe, des détails qui rappellent le thème,  mais soft.

 

Dans ce cas précis, il s’agit d’un mariage, les couleurs de base : l’écru ou le blanc, le doré, le tout sur le thème de la musique.

 

Durant les stades de la maturation, je réfléchis, je bâtis mentalement un modèle, le transforme, garde des éléments de réflexion, en change d’autres, jusqu’à ce qu’un prototype virtuel rassemble les éléments voulus. Cette phase dure plusieurs jours, voire plusieurs nuits…

 

Il est temps de passer à la réalisation.

 

Lors de la réalisation, je m’aperçois parfois que des détails sont à changer car difficilement réalisables en cinquante exemplaires, alors je cogite à nouveau jusqu’à ce que cela devienne une évidence.

 

Je réalise chaque élément de la carterie commandée en tenant compte également du budget fixé (faire-part, invitation, maque-place, menu, carte de remerciements), je contacte mes clients et leur présente la maquette de l’ensemble. (S’ils ne peuvent se déplacer, il m’arrive d’envoyer le tout par voie postale).

 

Et j’attends le verdict.

 

Ma réaction est toujours la même, je me dis que j’ai eu de la chance, que si mes clients apprécient mon travail, c’est que j’ai tout simplement compris ce qu’ils souhaitent. Une carterie qui leur ressemble. C’est aussi le reflet de la personnalité des jeunes mariés.

 

Ce n’est plus le petit bout de papier que l’on jette négligemment la plupart du temps quand la cérémonie est finie. Cela devient un élément de l’évènement que l’on conserve avec les photos, les souvenirs…

 

 

C’est du sur-mesure.

 

IMG_3277--2-.jpg

Publié dans Professionnelle

Commenter cet article