La motivation et le coach

Publié le par Christiane Lesage

 

La motivation. C’est un mot qui revient souvent dans les conversations.

J’ai entrepris de perdre du poids il y a 16 semaines et souvent on me félicite pour ma motivation.

« Raisons, intérêts, éléments qui poussent quelqu’un dans son action » voilà la définition du Petit Larousse.

En fait, je ne retiens que le dernier mot « action ». La seule chose que je refusais c’était  justement de ne pas ou  plus être dans l’action.

L’absence d’action représente la disparition de l’envie, le goût d’entreprendre, une solitude intérieure, la vie qui s’éteint.

Quel est le rapport avec un surpoids ?

Je ne me reconnais plus, je n’étais plus Moi.

J’avais perdu le goût de choisir des vêtements, la personne que je voyais dans le miroir ne me ressemblait pas. Les vêtements étaient très sympas sur les portants mais sur moi étaient bien différents. Aller chez le coiffeur pouvait attendre, cela ne changeait pas grand-chose au reste. Je refusais les invitations chez les amis redoutant de ne pas être à la hauteur à côté des copines toujours sur leur 31.

Petit à petit on reste chez soi, on s’enferme et on se mure.


Un petit retour de dignité vous ramène vers les bouquins qui remplissent la bibliothèque de tous les régimes que l’on a déjà essayés et qu’on abandonne une fois de plus parce qu’on ne sait plus comment faire, qu’on se sent seule face à son Moi que l’on n’aime pas.

Et puis, j’ai reçu par mail un plan alimentaire. Comme c’est mon fils, coach en nutrition, qui me l’a envoyé, sans trop de commentaires, juste « POUR TOI », je l’ai essayé dès le lendemain, pour ne pas le décevoir.

 

Les semaines ont passé, les kilos fondent petit à petit. Il m’encourage, me conseille, me guide. Outre la silhouette plus avenante que j’ai retrouvée, les douleurs articulaires qui ont largement régressé,  c’est avant tout l’énergie, la vitalité, l’envie qui sont revenues et ça c’est ma motivation !

 

équipe

Publié dans Mes chroniques

Commenter cet article