La saison des mariages

Publié le par Christiane Lesage

alliances-copie-1.png     La saison des mariages s’achève … avec les beaux jours, comme le disait avec un grain de nostalgie mon ami photographe.

 

Pourquoi y a-t-il une saison pour les mariages ? Parce qu’au printemps et en été, les beaux jours facilitent l’organisation de belles cérémonies sous le soleil.

 

Mais c’est sans compter sur la météo parfois capricieuse qui joue les trouble-fêtes.

 

Je me suis mariée en janvier. Drôle d’idée, me direz-vous ? Sans doute, mais je n’ai pas réfléchi à  tous les détails qui sont autant de soucis et de prise de tête pour les wedding-planners actuels.

 

Une organisation très simple pour laquelle je n’ai que très peu de souvenirs. Les essayages de ma robe (que j’ai toujours) chez une amie couturière professionnelle, le rendez-vous chez la coiffeuse le matin de la cérémonie… Il faisait gris et froid. La guirlande annonçant le mariage accrochée entre la maison de mon enfance et celle de nos voisins battait au vent. Je priais pour qu’elle ne se déchire pas, signe d’un mariage malheureux selon une superstition sortie de je ne sais où…

 

Plusieurs dizaines de photos prises par un collègue de travail ne laissent en définitive que quelques souvenirs en noir et blanc, car beaucoup d’entre elles n’ont pas été « récupérables ».

 

Quand je vois maintenant la qualité de certains reportages, des diaporamas émouvants, subtils, tendres, marquant pour toujours les images, les émotions d’une journée qui passe à la lumière du son quand on considère le reste de notre existence. Je regrette de ne pas disposer de tous ces petits morceaux de vie, pour moi, mais aussi pour mon mari et mes enfants.

 

Mon collègue de l’époque avait de bonnes intentions, mais ce n’était pas son métier, vous vous en doutez bien. Alors, réfléchissez bien à ce qui  pourrait sembler n’être qu’un détail ou pour faire quelques économies. Choisissez un photographe digne de ce nom qui prolongera à vie ces instants magiques.

 

Pour l’anecdote, je vous précise que la fameuse guirlande a tenu le coup malgré le vent hivernal et c’était … il y a 40 ans.

Publié dans La pensée du jour

Commenter cet article

steve c foto 28/09/2013 22:21


Un superbe texte valorisant la
photographie mais aussi la réalité ! A lire d'urgence pour tous et toutes!